logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/07/2013

Déambulez, claudiquez, roulez jeunesse!



Comme on a beaucoup entendu parler du mariage pour tous, au point que ce "pour tous" est devenu une véritable expression toute faite (un peu comme le "non mais allô quoi" de Nabila), je me suis demandé s'il existait dans ce pays une notion de "vacances pour tous".

Je sais que la réponse est oui pour les enfants de familles pauvres, et que les associations, les municipalités, font beaucoup, même si ce n'est jamais assez. Mais pour ceux qui ne sont plus très vaillants, ou même pas vaillants du tout, ceux que leurs jambes ne portent pas bien loin sans aide, et qui pourtant ont encore le coeur à partir?

vacances,handicap,agence de voyageQuand je tape les mots "tourisme déambulateur" sur Google, je tombe sur des images affligeantes, sauf celle-ci (copyright Olivier Razemon), tirée d'un blog qui m'a bien intéressée. Comme par hasard, cette image de ski-luge-déambulateur (oui, je sais, elle n'est pas de saison!) nous vient du nord, précisément de la Norvège. Dans ces pays où les saisons étant rudes, on a l'esprit pratique. Et on adapte tout à ses possibilités, pour faire en sorte qu'on puisse profiter de la vie longtemps, longtemps!

Voilà pourquoi ça m'a fait plaisir de découvrir qu'en France - enfin! - une agence de voyage avait choisi de courtiser les candidats au tourisme dont les autres ne veulent pas: ceux qui ont besoin d'assistance pour se déplacer, ceux qui ont besoin de précautions particulières, mais qui ont quand même envie de sortir de leur trou et de voir du pays.

Bien sûr, ce n'est pas donné (environ 1800 euros la semaine) notamment parce qu'il faut davantage de personnel, pour aider à enfiler les bas de contention, remplir des dossiers plus scrupuleux que d'habitude notamment pour savoir qui joindre en cas d'urgence etc. Mais c'est agréable de penser que, si on a la chance d'en avoir les moyens, ou de voir sa famille se cotiser pour ce beau cadeau, on peut profiter des vacances comme n'importe quel touriste, et pas seulement en attendant qu'une bonne âme se souvienne que vous existez et vienne vous faire faire un petit tour. 

Il y a juste dix ans, nous entrions dans un été qui allait être exceptionnellement chaud. Notre ignorance à tous, y compris aux professionnels du grand âge, a ouvert la voie aux conséquences effroyables de la canicule, 20 000 morts en France, et plus de trois fois plus dans toute l'Europe. Dix ans plus tard, parlons donc tourisme, balade, découverte, car on ne peut rendre meilleur hommage aux victimes qu'en leur disant: "Voyez, nous n'avons pas oublié. La preuve: nous avons beaucoup changé, et ce n'est que le début, grâce à vous nous changerons encore."

Rendez-vous dans dix ans, pour mesurer le chemin parcouru!

 

vacances,handicap,agence de voyage


 

18/03/2013

Viol en Inde: nous sommes des touristes naïfs!

Ce week-end, vous avez entendu les nouvelles comme moi: une jeune femme originaire de Lausanne, qui visitait l'Inde à bicyclette avec son mari, était en train d'installer sa tente pour la nuit avant d'aller visiter le Taj Mahal quand le couple a été attaqué par une bande de sept ou huit jeunes paysans. Ils les ont frappés, ont attaché le mari, violé sa femme, puis sont partis avec leur ordinateur et leur téléphone.

La police en a arrêté quelques-uns qui ont, semble-t-il, avoué les faits. Des hommes qui n'auraient rien prémédité, l'idée leur serait venue comme ça, en voyant le couple monter sa tente.

Inde, viol collectif, offices du tourisme, ministère des affaires étrangères, conseils aux voyageursJ'en parlais avec des amis, dont l'un s'est exclamé: "C'est de la folie, de partir dans des conditions pareilles en Inde! On ne se lance pas à vélo dans des campagnes peuplées de millions de gens sont affammés, illettrés, aux abois!"

Je me suis alors rendu compte qu'on taisait tout ça dans les pages "Voyages" des journaux que je lisais, et évidemment dans les belles émissions d'évasion de la télé.

On nous parle du développement fulgurant de l'Inde, de "la plus grande démocratie du monde", comme l'a dit le président Hollande lors de son récent voyage, de ses femmes qui accèdent aux plus hautes responsabilités, comme Indira Gandhi ou la présidente élue en 2007, Pratibha Patil... 

Et bien sûr on nous parle des sites incomparables, et de cette civilisation complexe et admirable.

Tout ça est vrai. Mais qui nous dit que les viols collectifs y sont fréquents, et le plus souvent impunis? Qui nous donne les clefs pour garantir notre sécurité autant que possible? 

Les offices de tourisme nous font miroiter des voyages enchanteurs. Ils cachent tout ce qui pourrait nous inciter à choisir une autre destination.

On râle assez contre nos services publics pour rendre justice à un site très bien fait, indispensable avant tout voyage, et que pourtant personne ou presque ne prend la peine de consulter: les conseils aux voyageurs du ministère des affaires étrangères. Lisez ce qui est dit de la sécurité des femmes qui voyagent en Inde, vous serez édifiés (cliquez sur l'onglet "Sécurité"). Et encore! L'alerte est pour les femmes voyageant seules! L'actualité récente le prouve, il faut être extrêmement prudents même en couple, et ne pas s'aventurer insoucients hors des sentiers battus. 

Les pages et les émissions "tourisme" seraient bien inspirées de nous dire avec précision, pour toutes les destinations, comment se prémunir des risques principaux. Le pays des merveilles existe, mais il est plein de contrastes et nous avons besoin de le savoir. Au pied des plus beaux monuments, sur tous les continents, la misère est là, et tout est possible. 





24/06/2011

Hallstatt c'est pas chinois

hallstatt_w001.jpg

Vous voyez ce beau petit village autrichien, avec ses maisons hautes et étroites, datant du 18è siècle? Il s'appelle Hallstatt et il est classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Les 900 habitants n'en sont pas peu fiers et il y a de quoi. Rien de plus pittoresque que cette bourgade entre lac et montagnes. Pas étonnant qu'on y vive essentiellement du tourisme.

Il y a une dizaine de jours, la patronne de l'Hôtel Grüner Baum a taquiné une de ses clientes, une Chinoise qui dessinait des plans sur son ordinateur: "Il ne faut pas travailler en vacances!"

La Chinoise alors lui a expliqué qu'elle n'était pas en vacances. Elle était en mission pour une entreprise immobilière chinoise qui allait reproduire le même village, à l'identique, dans son pays.

Depuis, les neuf cents villageois n'en peuvent plus. Il y a des Chinois partout, admiratifs et souriants, certes, mais il y a des limites à la manie de la contrefaçon! Ils vont s'habiller en culottes de peau, aussi, quand ils auront réalisé leur copie à Boluo, au sud-est de la Chine, après 6 ans de travaux, la création d'un lac artificiel et un budget de 640 millions d'euros?

Le but est d'en faire un ensemble d'appartements de luxe, avec un centre commercial.

Au moins, nous sommes prévenus. Si un Chinois prend des notes en visitant votre village, vous saurez à quoi vous en tenir.

Et si les habitants de Hallstatt reproduisaient la muraille de Chine?

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique