logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/09/2011

Pierre Bellemare court après le train

Bellemare.jpegLa voix de Pierre Bellemare devrait être classée monument historique. Quoi qu'il dise, ça nous intéresse. Et ça fait plus d'un demi-siècle que ça dure! Enfant, j'adorais l'émission "Vous êtes formidables". Et "Les Aventuriers..." Vous vous souvenez? Cette façon de mettre chaque mot en scène, de faire vivre une histoire et vibrer l'auditeur. "Il n'a que 19 ans... dans son costume rose et or... il a peur du public... autant que du toro..." Aglagla, on tremble avec le toréador! Comment tout cela va-t-il finir?

Aujourd'hui, je me dis que c'est Bellemare qui était formidable. Quand je regarde à la télévision "Faites entrer l'accusé" ou même des émissions qui en apparence n'ont rien à voir, comme "Capital" ou "90 minutes enquête", je vois bien que les commentateurs doivent tout à Bellemare. Qu'ils s'en rendent compte ou pas, Bellemare leur a appris à nous captiver, à nous faire croire à d'insoutenables suspenses... Mais jamais l'élève n'égalera le modèle.

Et c'est comme ça que, jeudi, le plus banal des incidents est devenu une épopée.

Que diable s'est-il passé, ce jeudi 25 août en gare de Libourne?


Libourne_44891_Gare-SNCF-de-Libourne.jpg



Vous brûlez de le savoir, même si vous le savez déjà.

Trois minutes... L'homme n'avait que trois minutes pour prendre sa correspondance pour Bergerac...

Bref, même si Pierre Bellemare a beaucoup d'humour et adore s'imiter lui-même, ce n'est pas tellement le moment de rire. Car à force de presser le pas le long du quai, il s'est retrouvé à l'hôpital pour plusieurs jours. Ecoutez-le raconter lui-même, et éclater de rire quand on lui parle d'"accompagnateur"...

Il n'y a pas que les octogénaires pour trouver que certains trains sont difficiles à attraper.

Lemaître.jpegMême Christophe Lemaître (regardez comme il est sympa, notre champion, avec sa grand-mère), qui court presque aussi vite qu'Usain Bolt, aurait du mal, équipé d'une valise et d'une poussette.

Je me souviens avec peine d'un jour où, dans la cohue, je devais attraper un train. J'avais dans les bras ma fille de trois semaines, et tout le bazar qui va avec. On se faisait bousculer par tout le monde, et derrière moi quelqu'un de particulièrement insistant répétait nerveusement tout en nous poussant: "Pardon... pardon... je suis avec ma mère..."

J'ai fini par me retourner et lui répondre: "Oui, eh bien moi je suis avec ma fille." Aujourd'hui, j'aimerais bien retrouver cette dame et lui dire que ce n'était pas la peine de s'énerver comme ça et que moi non plus je n'aurais pas dû lui répondre sur ce ton.

Le problème avec l'inconfort de ces moments-là, c'est bien sûr le stress et même parfois les risques qu'on fait prendre à sa santé.

Mais en plus il y a le gachis pour les relations humaines: on finit dressés les uns contre les autres, même entre personnes qui normalement sont aimables et prévenantes.

On verra la suite, mais je suis sûre que grâce à Pierre Bellemare, la SNCF va voir les choses autrement. Pas (uniquement) parce qu'il est célèbre, mais parce qu'il dit des choses simples et justes, avec le ton qui convient, jamais agressif, jamais amer, au contraire proche et chaleureux.

Bon, on ne va pas finir sur les quais de gare interminables et les valises à traîner. Vous avez loupé Christophe Lemaître et son 200 mètres, samedi? Oubliez Libourne, mettez des ailes à vos pieds. A vos marques... prêts... courez!





 





 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique