logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/04/2012

Fadela, Martin et l'isoloir

 

Fadela et Martin.jpg

Fadela Amara est désormais ce qu'on appelle un haut fonctionnaire.

En effet, quand elle a quitté le gouvernement, le président Sarkozy l'a fait nommer inspecteur général à l'Igas (Inspection générale des affaires sociales).

A ce titre, elle est protégée par le statut de la haute fonction publique, en échange de quoi lui est demandée une absolue neutralité, garante de l'égalité des citoyens face à l'administration, quelle que soit leurs opinions politique, leur religion, leur statut social etc.

 

fadela.jpg

 

On peut comprendre que ce soit un exercice difficile pour une femme qui a passé toute une partie de sa vie à militer dans une association, et toute une autre à s'engager politiquement auprès de Nicolas Sarkozy. N'empêche, c'est son devoir.

 

Pour Martin Hirsch, on peut penser que la culture de la haute fonction publique et son obligation de neutralité coulent dans ses veines.

Fils de haut fonctionnaire lui-même, il a accompli le trajet brillant qui forme ces serviteurs de l'Etat: Ecole Normale Supérieure, ENA (Ecole nationale d'administration).

 

Martin.jpg

Pourtant, l'un et l'autre se sont permis d'annoncer pour qui ils allaient voter.

L'isoloir serait-il au-dessous de leur condition, alors même que, contrairement au simple citoyen, ils ont pour obligation de rester impénétrables sur leurs opinions politiques?

Il n'y a pas de situation plus sûre, en France, plus stable et mieux protégée que celle de haut fonctionnaire. En échange, il faut renoncer à afficher le moindre esprit partisan.

Fadela Amara et Martin Hirsch, en brisant ce pacte, lézardent très injustement notre confiance en nos fonctionnaires. Payés par les impôts de tous, nous devons être sûrs qu'ils sont au service de tous.

C'est le cas de ceux qui nous accueillent au jour le jour: dans les hôpitaux, dans les écoles, dans les commissariats, dans les tribunaux... Là, des fonctionnaires de base se donnent le plus souvent beaucoup de mal pour nous. Et s'ils osaient publier pour qui ils vont voter, ils se feraient sanctionner par leur hiérarchie.

Alors, MM. et MMmes les hauts fonctionnaires, reprenez-vous. Et si l'obligation de réserve vous pèse, démissionnez, allez dans le privé, mettez-vous sur le marché de travail à égalité avec les autres.

Chiche?

 

pole emploié.jpg

 


29/10/2011

C'est jeune et ça s'indigne

Peu de blabla aujourd'hui mais beaucoup d'images. Et encore, je me suis limitée! en effet, il se passe depuis quelques semaines dans le monde entier un événement considérable dont les principaux médias se fichent royalement. Du coup, les dirigeants s'en fichent aussi. Pourquoi se pencheraient-ils sur un phénomène qui n'intéresse pas les médias? Ils n'ont qu'à faire semblant de ne pas voir, eux aussi...

Pourtant, dans 80 pays différents, sur les cinq continents, et dans 1800 villes du monde entier, par millions les gens (surtout des jeunes mais pas seulement) se sont rassemblés pour dire stop à l'argent roi, stop à la finance reine, stop à la dictature des marchés, stop aux pauvres toujours plus nombreux à être encore plus pauvres et stop au super-riches toujours moins nombreux à posséder toujours plus de la richesse mondiale.

Partout des millions de gens veulent seulement un peu plus de justice, ils ne lancent pas de bombes, ils ne mettent pas le feu, leurs slogans sont simples comme bonjour: ils veulent du boulot, un salaire, ils sont les 99% que la presse ignore car seuls 1% de super-puissants les intéresse.

Dans toute cette crise de l'Union européenne et de l'euro, par exemple, vous avez entendu notre président de la République ou Mme Merkel évoquer ces manifestants du monde entier qui veulent juste du travail, de l'équité, un peu de morale? Rien, pas un mot.

Voilà pourquoi j'ai eu envie de vous donner un aperçu de ce ras-le-bol. Leur mouvement s'appelle tantôt "Les Indignés", tantôt "Occupy..." (La première Occupation fut à Wall Street, ça ne s'était jamais produit avant dans toute l'histoire des Etats Unis, et pourtant il a fallu attendre l'arrestation de 700 manifestants sur le pont de Brooklyn pour que la télévision américaine montre quelques images!).

En Amérique, les manifestants disent "Nous sommes les 99%". Les 99% dont on ne se préoccupe pas. Les 99% qui subissent.

Allez... On regarde quelques images!


Berlin

Berlin.png

 

 

Bruxelles

Bruxelles.jpeg

 

Genève

Genève.png

 

Londres

Londres.jpeg

 

Madrid

Madrid.jpeg

 

Montréal
Montreal.jpg

 

Oakland

Oakland.jpeg

 

Séoul

Seoul.png

 

Sydney

Sydney.jpeg

 

Tel Aviv

Tel Aviv.jpg

 

Wall Street

Wall Street.JPG

 

Nous aussi on est les 99%! En 1973, il y a donc près de quarante ans, Alain Peyrefitte écrivait un livre qui a marqué les esprits: "Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera". Mais là, ce sont les 99% qui s'éveillent. C'est le monde qui s'éveille. Et ça fait plaisir à voir.

 

images.jpeg

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique