logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/07/2013

Do you speak français?

Les quelques photos que j'ai le plaisir de partager avec you - heu, pardon, avec vous, sont prises en feuilletant paresseusement le plus récent numéro de Madame Figaro. 

Dès la couverture, je me suis dit: "Ah bon? maintenant on dit 'cover'? Et 'story'?"

 

figaro,langue française,presse féminine

 


Ensuite, j'ai regardé le sommaire, pour choisir ce que j'allais lire en premier. Le making of? le mix summer?

 

figaro,langue française,presse féminine

Oui, je sais, mes photos sont de travers, mais les Anglais c'est comme ça, ils conduisent à gauche alors ça me trouble.

Un peu plus loin, j'avais le choix. Saint-Tropez, par exemple, joli petit port aux qualités vantées dans le notebook, c'était un spot fashion, et hype en plus. 

 

figaro,langue française,presse féminine

Et puis il y avait aussi le genre d'article dont je ne me lasse pas, pour apprendre à maigrir. Là, tout était renouvelé, avec même un côté shakespearien:

 

figaro,langue française,presse féminine

Autrement, si je me sentais plutôt "not bistouri", je pouvais biker comme une malade (non, ne prononcez pas 'biqué', c'est encore plus ridicule), ou pulser avec un i devant, ça doit être fabulous.

 

figaro,langue française,presse féminine

 

figaro,langue française,presse féminine

Côté cuisine, art que les Français portent à son comble comme chacun sait, les rosbifs avaient aussi gagné du terrain (pardon les rosbifs, en vérité je vous adore et je sais que vous n'y êtes pour rien, nothing). Les chefs ne nous transmettaient plus leurs meilleures recettes, mais leur hits.

 

figaro,langue française,presse féminine

 

 

Oubliez les hors-d'oeuvre, place aux starters.

 

figaro,langue française,presse féminine

Et pour le dessert, la fruit touch... On a un peu l'impression de faire des fautes d'orthographe, ou de genre... La fruit... Touch...  Y a pas quelque chose qui cloche?

 

figaro,langue française,presse féminine

A ce stade, je renonce. Je file à Ibiza. Pour parler espagnol? No no (remarquez, ça veut dire la même chose en espagnol et en anglais). Les concept-store arty, les hôtels design, le hippie glam, les musical sunsets et les BBQ (qui ne sont pas le cul du bébé mais juste bière-merguez sur la plage), c'est tout ce que j'aime.

 

figaro,langue française,presse féminine

Allez, à la prochaine, je love you tous beaucoup!

Commentaires

Avec la richesse de notre langue il faut aller emprunter aux english! It is distressing!
( c'est désolant) Monique Ruiz

Écrit par : monique ruiz | 31/07/2013

votre humour fait passer une chose désolante...
France, ma France, ton beau langage "fout" le camp....
Sus à l'envahisseur

Écrit par : Eglantine | 04/08/2013

Je suis outrée par toutes ces expressions comme un "hit bag" et tant d'autres... dont certaines, d'ailleurs, me sont incompréhensibles ! Abonnée à "Notre Temps" et lectrice de Madame Figaro, j'ai de plus en plus envie de ne plus lire le second.

Écrit par : Catherine | 04/08/2013

J'ai écrit, il doit y avoir deux ans à la rédaction du Figaro, une lettre allant dans le même sens que vos judicieuses remarques. Il faut dire que, la même semaine, le Figaro quotidien publiait un article pour déplorer les atteintes subies par "notre belle langue française" et Madame Figaro, comme à son habitude, était truffé de "story de..., lifestyle, beach tracas, nail déprime, hot line" et diverses idées de "fooding et de diet". Je leur demandais où était la cohérence..?..faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais!!!... Ma lettre est bien sûr restée sans réponse et, à plus forte raison, sans effet. Je vous souhaite bonne chance et persévérance car le combat en vaut la peine.

Écrit par : Françoise Gaty | 04/08/2013

Merci d'avoir souligné avec tant d'humour le ridicule de ce verbiage. Il est vrai que chaque profession a son vocabulaires, mais on est là dans le snobisme le plus grotesque et le déni de la langue française.

Écrit par : Jean-Marie | 04/08/2013

hé oui,nous sommes envahis par l'anglisisme !!!!au travail nous ne faisons plus de réunion,mais un meeting!on nous assomme avec le leadership ! nous ne faisons plus de réassortiment mais un matching !!!!!!!!!! et tout est comme ça !!!!!!
ou va notre belle langue française ???mais....je fais de la résistance !!!!!

pélagie,le 04/08/2013

Écrit par : MARTIN NICOLE | 04/08/2013

Merci à vous d'avoir souligner (une fois de plus) ce fait, et à toutes ceux et celles qui veulent entrer en résistance! Même si je parle anglais (business oblige!) et que j'apprécie cette langue, je tiens à préserver la mienne! Ce langage soit-disant "branché" (oups, pardon, je crois que l'on doit dire "hype" désormais!) est d'un snobisme affligeant! Comme si la presse française avait besoin de "s'encombrer" (sorry, my dear british and american friends!) de mots anglais pour avoir l'air d'être "dans le coup"?! Ridicule, n'est-il pas? (ceux qui ont lu Astérix chez les Bretons comprendront mon clin d'oeil). Pour ma part, je compte rejoindre une association de défense de la langue française, ainsi que celle de Jacqueline de Romilly pour la préservation de l'enseignement littéraire - qui m'aime me suive!

Écrit par : Brigitte MARTIN | 04/08/2013

C'est à croire que tous nos beaux écrivains ne sont pas fiers d'être FRANCAIS....Ma Fran-ance

Écrit par : marlon celgau | 04/08/2013

Et cela aussi --ci-dessous (que l'on trouve sur la plupart de nos fora) --vous aimez ?

"Bravo a tout sé comantateurs qui défande notre bèle langue fransèse !"

Écrit par : Pmp | 04/08/2013

Je suis heureux de voir huit commentaires allant dans le même sens quand il s'agit de défendre notre culture. Je crois que JEAN MARIE a bien défini en disant " on est là dans le snobisme le plus grotesque et le déni de la langue française."
Même nos animateurs télévision qui sont aimés du public en usent un peu trop comme par exemple jean-luc Reichman aux douze coups de midi. C'est un contraste, lui si simple, on a l'impression qu'il veut nous prouver quelque chose (alors que l'on en a rien à faire qu'il parle couramment l’anglais ou pas) Il doit en irriter plus d'un dans le public car celui-ci est pour une bonne majorité composé de seniors.Dommage j'aime bien cet homme qui fait consciencieusement son métier. Maintenant quand le français réussi quelque chose il lève le poing fermé à hauteur de ses yeux, rabaisse énergiquement le coude comme si il le rentrait dans l'estomac de son voisin de derrière en criant "YES" Vous m'avez compris...OK..... Oui ! apprenons les langues pour faciliter nos voyages, pour le job, mais RESTONS FRANCAIS dans l'âme.

Écrit par : HARDY | 04/08/2013

Tout a fait d'accord avec les commentaires...je suis Francaise qui habite aux Etats Unis et j'ai Remarque de plus en plus de mots anglais sur mon Prima.C'est decevant quand meme.Un ou deux,peut etre ???mais dans Presque toutes les phrases!!!!!!

Écrit par : Annick Sims | 04/08/2013

Perso, en tant que Belge, la langue française me parle plus, si j'ose dire, que la langue anglaise ... que je ne parle pas très bien.
Mais, bon, je n'ai rien contre les anglicismes pour autant...
Il est vrai qu'en Belgique, bon nombre de gens utilisent des anglicismes afin d'éviter d'utiliser des termes français et néerlandais pour désigner la même chose...
Bonne fin de week-end quand même... ;-)

Écrit par : Éric G. Delfosse ☼ | 04/08/2013

Je pense que PMP exagère un peu avec sa phrase ""Bravo a tout sé comantateurs qui défande notre bèle langue fransèse !" Qu'il trouve sur la plupart de ses "fora" ? je pense qu'il a voulu dire :FORUMS (pluriel de forum).

Écrit par : HARDY | 05/08/2013

Non, non, Hardy, je pense qu'il a bien voulu dire des "fora"...
Puisque "forum" accepte deux pluriels, soit en latin (fora) soit en français (forums).
Même si, aujourd'hui, c'est la forme francophone qui prime et qu'on ne trouve pratiquement plus le pluriel latin...
Ça dépend surtout de quel dictionnaire (et de son année d'édition) vous vous servez... Dans mon dernier "Larousse" acheté vers le milieu des années 70, les deux pluriels existaient encore...

Écrit par : Éric G. Delfosse ☼ | 05/08/2013

A ERIC G. DELFOSSE. Désolé cher ami mais nous défendons la langue française; Alors parlons français et délaissons les langues mortes. Exact les deux peuvent se dire, mais "Forums" PRÉVAUT quand même. D'ailleurs dans le dictionnaire Larousse de 1980 ce terme n'y est déjà plus.Je pense que c'est une sorte de snobisme que d'employer des déclinaisons latines, mais il est vrai que chacun est libre. Je pourrais vous demander, en vieux François, Sieur, si aujourd’huy mardy de l'an 2013 j'ai satisfait à vos desiderata ( qui peut ou non prendre un "S" selon un dictionnaire de la toile ) -Content quand même d'avoir pu discuter avec vous.

Écrit par : HARDY | 05/08/2013

L'un d'entre vous peut-il me dire comment trouver les associations de défense de la langue française et de la littérature ? D'avance merci.

Écrit par : Catherine | 09/08/2013

Tout à fait d'accord avec tous ces commentaires !
A nous de défendre la langue française, en toute occasion et sans vergogne. Si nous continuons à laisser faire, plus personne ne parlera bientôt plus notre belle langue. Sans compter que ce franglais ne nous aide absolument pas à comprendre l'anglais et que bien souvent les termes utilisés chez nous ne recouvrent pas la même réalité chez les anglais.

Écrit par : DOUMERC | 09/08/2013

M’oui…
Défendre la langue française, et tout et tout…
C’est bien beau, tout ça.
Mais je vous signale quand même deux choses.

La première, c’est que le français est une langue vivante, et qu’une langue vivante, bin, justement, ça vit. Ça évolue…
Puisqu’on vient de me faire remarquer qu’on se devait d’utiliser le français d’aujourd’hui et non celui d’il y a trente-cinq ans (quand je faisais remarquer qu’à l’époque de mon vieux dico des années 70, le pluriel de forum pouvait être forums ou fora), à mon tour de vous faire remarquer que le français d’aujourd’hui n’est pas le même que le français d’hier, ni le même que celui de demain…
Si, hier, « on » n’employait peut-être pas des mots comme « cover » ou « story » (j’ai pris les deux premiers mots franglais de l’article) ; aujourd’hui, « on » les emploie, et demain, ils se trouveront dans le dictionnaire français (« cover » n’y est pas encore, mais « cover-coat », oui, et « story ne se trouve apparemment pas encore non plus dans le dernier Larousse, mais « story-board », oui).
Le dictionnaire ne fait jamais que s’adapter à l’usage qu’on fait d’une langue, et non l’inverse. Si trois pelés et deux tondus hurlent sur un blog, quel qu’il soit, qu’utiliser des termes issus de l’anglais, ce n’est pas bien, et qu’il faut obligatoirement user de termes 100% français, … alors que des millions de francophones utilisent lesdits termes à longueur de journée, … devinez donc quel termes se retrouveront bientôt dans le dictionnaire français…
Un exemple parmi d’autres : voici quelques années, quelque chose de « conséquent » était tout simplement quelque chose qui suivait une cause, et non quelque chose de gigantesque. Ce sens de grandeur a été introduit dans le dictionnaire, non pas par des puristes de la langue française, mais parce que des journalistes ont commencé à utiliser « conséquent » dans ce sens qu’il n’avait pas à l’époque. Le dictionnaire s’est adapté au bout de quelques années, tout simplement…
Dans l’autre sens, j’avoue ne pas avoir d’exemple d’un terme qu’un érudit aurait inventé, qu’on aurait introduit dans le dernier dictionnaire, puis qui aurait été repris par le chœur enthousiaste des francophones ! Il y a bien la paraskevidékatriaphobie, mais à part quelques journalistes qui nous sortent ce mot chaque fois qu’on chope un vendredi 13 sur le calendrier, personne ne sait ce que ça veut dire.

La seconde chose que j’aimerais vous faire remarquer, c’est que si le français n’avait pas eu l’occasion, depuis des siècles, d’intégrer (dans le dictionnaire officiel) une flopée de mots qui ont été empruntés à des langues étrangères, vous n’auriez jamais eu l’opportunité de boycotter le franglais, et vous ne joueriez jamais au baby-foot tout en écoutant un disque de gospel et en mangeant un hamburger avec des chips. Votre amie geisha n’arroserait jamais son bonzaï après avoir pratiqué une heure de karaté en compagnie de son toubib qui est un aficionado du flamenco et un fin connaisseur en blinis. Etc. …

Bonne soirée, et bon … week-end ! Si je puis me permettre d’utiliser ce terme qui se trouve bien dans le dictionnaire français 2013…

Écrit par : Éric G. Delfosse ☼ | 09/08/2013

Je crois, Eric G.Delfosse, que l'on a du mal à se comprendre OUI " le français est une langue vivante, et qu’une langue vivante, justement, ça vit. Ça évolue… " mais doit évoluer AVEC LES RACINES de la langue française et non avec les mots d'une langue étrangère. Un peu comme on dit maintenant "technicienne de surface" au lieu de "femme de ménage" et non "cleaning lady"
En abondant dans votre sens on pourrait aussi parler le langage des banlieues qui varie même selon les quartiers (ce qui donne du fil à retordre à la police). Nous avons bien assez de termes anglais ancrés dans notre langage, comme vous le faites remarquer, n'en rajoutons pas. Pourquoi accepterions-nous leurs mots alors qu'ils n'ont pas voulu accepter ( avec le LIBERIA et les Etats Unis) le système métrique utilisé partout dans le monde ; Le mètre étalon ayant été mis au point peu de temps après la révolution par les Français. Déjà que l'on entend dire, par des gens de la télévision, ce qui ressemble à un massacre de notre belle langue, genre : "il y a quète chose que je ne comprends pas" ou encore "ça coûte 20 zeuros par français" Oui essayons, comme vous dites, de faire évoluer notre langue mais non avec les expressions d'autres pays. J'ai entendu il y a peu de temps sur D8 notre ancienne ministre Roselyne Bachelot dire que Sarkozy (en vacances) avec sa barbe naissante avait l'air d'un bad boy. Pourquoi n'a t-elle pas dit" mauvais garçon ?" C'était si simple et tout le monde aurait compris. Voyez ,si on ne fait rien nos petits enfants parlerons un franglais qui ne comportera que très peu de mots français.

Écrit par : HARDY | 09/08/2013

Monsieur Eric g. Delfosse vous écrivez :
Si trois pelés et deux tondus hurlent sur un blog, quel qu’il soit, qu’utiliser des termes issus de l’anglais, ce n’est pas bien, et qu’il faut obligatoirement user de termes 100% français....

Je voudrais savoir : En dehors des pelés et des tondus dans quelle catégorie vous situez- vous ? ......Je pense dans la catégorie de ces intellectuels imbus de leur personne ? Alors pourquoi vous abaissez-vous à discuter avec le petit personnel ? Je ne voudrais pas vous froisser mais vous connaissez sans doute ce que l'on dit de la confiture et de la culture ? Il y a la langue française mais aussi la courtoisie, la galanterie et l'élégance littéraire Tout ces mots sont BIEN FRANÇAIS mais quelques uns oublient d'en appliquer l'expression. Dommage pour ces forums sympathiques !

Écrit par : HARDY | 09/08/2013

Donc, vous voudriez qu'elle évolue, cette pauvre langue française si malmenée (jusque là, nous sommes d'accord), À PARTIR DE MAINTENANT, uniquement à partir des racines de la langue française, et non, comme elle l'a fait DEPUIS DES SIÈCLES, à partir des racines des autres langues ?
Bonne chance, mon cher Hardy !

La question n'est pas de savoir si nous nous comprenons, vous et moi.
La question est de savoir si VOUS comprenez la manière d'évoluer d'une langue. Apparemment, non...
Vous souhaitez que la langue française n'évolue qu'avec des racines françaises, mais c'est trop tard.
Bien trop tard ! Vu qu'elle est "polluée" depuis des siècles par d'autres racines !
Pour cela, il aurait fallu enfermer la (future) France dans une enceinte infranchissable il y a trois ou quatre millénaires (et encore, c'eût été peut-être déjà trop tard, parce qu'il est probable que certains termes repris actuellement dans notre langue française proviennent déjà d'une langue étrangère datant de plus de quatre mille ans) et interdire tout échange, dans un sens comme dans l'autre, entre la future France et le reste du monde.
Et je me demande bien quelle langue vous parleriez, parce que, finalement, le français, une fois qu'on en enlève les racines latines, grecques, germaniques et celles de quelques autres langues qui l'ont "contaminées" depuis bien longtemps, il ne doit pas en rester grand chose...
Il faut vous faire une raison, la "langue française pure" n'existe pas !
Elle n'a jamais existé.
Vous voulez faire évoluer une "femme de ménage" en une "technicienne de surface" ?
Bah, pourquoi pas ... sauf que le mot "femme" vient du latin "femina", "ménage" provient du latin "manere", "technicienne" provient du grec "technè", et "surface" ... Heuuu ? Ha bin, tiens, j'ai un trou, là... J'avoue que je ne sais plus exactement d'où vient le mot "surface"...
Admettons qu'il soit d'origine "française" (à mon avis, il doit venir d'une expression latine, mais je ne me rappelle plus laquelle, mais pas grave, disons que ça vient d'un mot franco-français 100% tricolore, pour plus de facilité).
Finalement, il vous resterait le mot "surface" pour désigner, sans faire appel à aucune autre langue, votre "cleaning lady"...
Elle va être contente, votre "bonniche" (du latin "bonus"), d'être représentée en français par une surface !
Et votre bad boy, vu que le mot "mauvais" vient du latin "malus", et que le mot "garçon" vient de je ne sais quel mot d'une langue plus ou moins germanique d'un ancien pays au nord de la Belgique (mais pas du français non plus, en tout cas), si vous ne voulez pas utiliser la moindre racine étrangère pour le désigner, je ne sais pas comment vous allez faire, parce que même son nom est un nom hongrois...

Non, finalement, nous ne nous comprendrons pas, tant que vous croirez qu'il existe une langue française "pure", qui pourrait servir de souche à une future langue...

Bon, maintenant, si vous me dites que vous aimeriez que, quand c'est possible, on utilise le terme français au lieu du terme anglais, là, nous serons (presque) d'accord.
Encore faut-il qu'un terme équivalent existe ... et soit connu/utilisé des francophones du monde entier !
Un exemple : voici quelques années, un p'tit comique a trouvé que ce serait bien de ne plus parler de "hot dog" et de servir un "saucipain" (ou un machin ressemblant à ce terme, en tout cas). Outre le fait que je trouve ce mot ridicule (mais, bon, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas, paraît-il), je me dis que si, sur les millions de francophones de par le monde, il n'y en a même pas quelques milliers qui vont utiliser ce mot-là, tellement le mot anglais est ancré dans nos cerveaux... Allez donc au snack du coin demander un saucipain, juste pour voir ce que l'on va vous dire...
Autre exemple...
"Dès que je rentre, je t'envoie un mail..."
Ça fait plus de dix ans que j'utilise "mail" ou "e-mail" pour désigner un "courriel", et si mes cours de naturopathe n'avaient pas été donnés au Québec, il est fort probable que je n'aurais jamais entendu parler d'un "courriel" en Belgique (puisque, souvent, pour éviter de devoir utiliser des mots français et néerlandais, nous utilisons le terme anglais, même si nous sommes francophones) ! Vous pensez sincèrement que je vais arriver, en un claquement de doigts à penser "courriel" au lieu de e-mail ?
Je n'envoie jamais le moindre texto. J'envoie des SMS depuis une douzaine d'années ! Et je les envoie à partir de mon GSM ou de mon smartphone, et jamais à partir de mon ... heuuu ... comment dites-vous, en France, pour désigner l'appareil téléphonique qui fonctionne avec des micro-ondes ? Et jamais non plus à partir de mon "téléphone intelligent" !
J'ai une "tablette" (une française, une "ARCHOS"), parce qu'en anglais, c'est une "tablet"... Mais je me verrais mal utiliser le terme "ardoise" qui avait été initialement proposé en France pour désigner cet ordinateur.

Bref, oui au français quand c'est possible, mais en tenant compte des habitudes des usagers de la langue.

Belle nuit à vous.
Je vais travailler un peu...
Oui, ça m'arrive, quand je ne papote pas avec vous...

Écrit par : Éric G. Delfosse ☼ | 10/08/2013

Quant à votre commentaire dédaigneux sur le fait que j'ai utilisé une expression typique de ma région natale pour désigner "peu de personnes", à savoir "trois pelés et deux tondus", je le trouve bien prétentieux...
N'y aurait-il que le français de la France qui existe mon pauvre Hardy ?
Les expressions locales (et étrangères, même si elles sont exprimées en français) ne sont-elles pas aussi valables que les expressions franco-françaises utilisées par les Français de souche ?
Ha, oui, c'est vrai, j'oubliais que, pour certains Français, si un Belge parle de langue française, il ne peut être qu'un intellectuel imbu de sa personne...
Hé bien, bonne nuit, monsieur le ... comment avez-vous dit ? Monsieur le petit personnel, puisque c'est comme cela que vous vous définissez...
Dommage...

Écrit par : Éric G. Delfosse ☼ | 10/08/2013

Et bien moi, ne vous déplaise, Monsieur Eric G. Delfosse ( mon éducation me fait dire « Monsieur » ) j'utilise fréquemment le mot « courriel » et je le fais pour beaucoup de mots anglais qu'il est si simple de convertir; C'est une question de volonté de vouloir conserver un acquit, et n'étant un mouton de Panurge je suis mon idée et non ceux des autres
Pour en revenir à votre long exposé, que j'ai été obligé de relire plusieurs fois compte tenu qu'il est à la fois prolifique mais confus, en réalité il appuie mes dires : en partant du mot Forum, pour lequel vous êtes intervenu dans mon interpellation à PMP, Vous en êtes arrivé à vouloir nous expliquer les origines latines et grecques de notre belle langue. Et alors ? Ne vous disais-je pas que vous voulez épater la galerie en voulant nous apprendre ce que nous savons déjà. Un chirurgien de mes amis a subi la même chose d'un banquier à qui il sollicitait un prêt. Au lieu de lui indiquer tout ce qui est primordial dans ce genre de sollicitation il se livra à des explications techniques sur le métier de banquier, dont mon ami n'avait rien à faire, et ce pour compenser je crois ce complexe qu'il avait face à un homme de science.
Petite parenthèse pour vous signaler que « surface » vient du latin « superficie »
Quant au p'tit comique dont vous parlez c'est lui qui avait raison « Saucipain» n'est-il pas plus explicite : -saucisse et pain- que..... Chien chaud?
Vous dites aussi : « Donc, vous voudriez qu'elle évolue, cette pauvre langue française » pourquoi PAUVRE ?, Ce sont des personnes comme vous qui arriverez à la rendre pauvre si nous vous laissons faire. Vous dites aussi « mon pauvre HARDY » encore le mot pauvre, vous faites une fixation sur ce mot qui veut dire indigent, misérable, entre autres; En fait je pense que vous avez beaucoup de connaissances mais que vous pensez ne pas être reconnu à votre juste valeur alors vous voulez nous épater sur les forums. Beaucoup de personnes aimeraient être ce qu'elles ne sont pas et ne seront jamais, alors elles sont agressives.
J'ai connu dans mon bataillon un adjudant-chef qui disait « Je suis trop intelligent pour être sergent-chef et trop con pour être lieutenant alors je vais au foyer discuter avec le troufion lambda » et là son ego se satisfaisait.
Comme je commence a être las de ces débats stériles je terminerai définitivement ces échanges avec vous. Oui c'est Dommage !

Écrit par : HARDY | 10/08/2013

Geneviève pouvez vous siffler la fin du match:Hardy contre Eric G Delfosse (rires)
Merci Messieurs d'avoir étalée votre culture devant nous autre pauvres ignares qui n'avons qu'un modeste désir que l'on préserve de notre langue ,cequi peut encore l'^tre; Bonne journée.

Écrit par : fleurdavignon | 22/08/2013

Mais, heuuu ?
Chère Fleur, n'avez-vous pas remarqué que j'ai quitté le terrain depuis longtemps ?
Je n'y reviens aujourd'hui que pour vous saluer...
Bonne journée à vous... ;-)

Écrit par : Éric G. Delfosse ☼ | 22/08/2013

Do you speak français? - Le blog de Geneviève Jurgensen, Pourriez-vous donner plus :, je trouve insterense cette .
Salutations.

Écrit par : chaises rembourrés | 30/08/2013

Bonjour fleurdavignon, le 22/08/2013
Vous n'avez pas remarqué que ma dernière intervention datait du 10 août et que j écrivais " je commence a être las de ces débats stériles je terminerai définitivement ces échanges avec vous." en parlant à Monsieur Eric G.Delfosse. D'autre part dans un forum il y a si l'on peut dire du "Tout-venant" C'est justement l'intérêt d'un forum. Contrairement à ce que vous pouvez penser ce n'est pas pour étaler une culture c'est simplement que notre langage habituel est ainsi. Mais je respecte celui qui n'emploie pas des mots peu "usités" Je suis un autodidacte mais j'aime ces échanges car, n'ayant pas la science infuse, cela m'apprend beaucoup. Et puis en définitif je vais vous dire: Moi lorsqu'un magazine ou autre blog ne me plait pas je ne le lis pas et je passe à autre chose. Amicalement

Écrit par : HARDY | 30/08/2013

En définitive, cher Hardy !
Cordialement.

Écrit par : Cricket | 08/09/2013

Réponse à CRICKET. Exact, c'est un adverbe. Mais comme je vous l'ai dis je suis un autodidacte donc, ce que je sais n'a jamais été sanctionné par un diplôme.( est-ce une excuse valable ?) Mais c'est vrai que nous prenons de mauvaises habitudes comme je le signalais dans un précédent forum, nous entendons souvent des personnages qui ont fait l'école de journalisme faire de grossières fautes de langage; Par exemple " il manque qué'tchose dans son récit" au lieu de quelque chose. Moi ma mauvaise habitude est de dire "en définitif" Nous avons tous nos petits défauts. Il y a aussi ceux qui ne participent jamais sur un forum (donc pas de risque d'erreur) mais qui attendent le moment propice pour faire un croche-pied au petit copain. En définitive? j'arrête ici mes élucubrations et c'est DÉFINITIF. ( pour ce forum) A bientôt donc.

Écrit par : HARDY | 08/09/2013

D'accord et en même temps pas d'accord. Il y a des domaines, par exemple la musique, où l'activité elle-même étant internationale, on se comprend mieux en utilisant des mots Anglais qui représentent à eux seuls tout un concept. Il n'est pas toujours possible de trouver cette qualité dans les mots Français, qui se composent et se créent à un rythme beaucoup moins rapide que chez les Anglophones.

Écrit par : Artist On Air | 17/09/2013

Je crois que je peux être d'accord avec vous ARTIS ON AIR mais ce que vous me dites c'est vouloir expliquer que manger dans un fast food c'est plus facile que dans un restaurant gastronomique. On a des avantages dans l'un mais on perd quelque chose d'important de l'autre.

Écrit par : HARDY | 17/09/2013

Ne vous en faites pas GERARD Monsieur Delfosse est un homme cultivé mais imbus de sa personne et qui fait un complexe de supériorité. Il y a une grande différence entre culture et intelligence. On peut avoir quantité de connaissances et se conduire bêtement, mais je pense que le principal dans tous les cas c'est de rester HUMBLE.
D'ailleurs comment a t-il eu votre adresse pour pouvoir vous envoyer des courriels ?

Écrit par : HARDY | 12/10/2013

Au départ le blog de Geneviève était "Do you speak français?" Nous voilà maintenant arrivé à des sujets totalement à côté de celui proposé. Suite au différend que vous avez eu, GERARD, avec Eric Delfosse vous avez reçu des encouragements certes justifiés mais je pense que vous vous êtes cru obligé de continuer sur des sujets loin de celui du départ et de ce fait vous faites comme Eric Delfosse vous voulez mettre en avant des connaissances qui ne nous intéressent pas. De plus vous apportez de l'eau au moulin( selon la formule) de Monsieur Delfosse en vous exposant à d'énormes fautes d'orthographe. Personnellement je pense que vous devriez régler vos problèmes sur Facebook,comme vous en parliez récemment, mais non dans ces blogs qui nous proposent des débats sur des sujets précis.
J'espère que vous ne m'en voudrez pas d'exprimer ma pensée, mais, tout en restant dans la correction, je dis ce que je pense et ne pratique pas la langue de bois.

Écrit par : HARDY | 22/10/2013

Oui tout nous intéresse mais le chef d'orchestre c'est Geneviève Jurgensen qui propose un sujet sur lequel chacun donne son avis. Ne débordons pas avec d'autres sujets.vous écrivez: "attention à ceux qui disent, qui sont assermentés et, qui n'entre dans aucune fonction ci-apres mais , qui dit quand mème, qu'il est ASSERMENTE".
Moi j'aurais écrit :
"attention à ceux qui disent QU'ILS (à la place de qui) sont assermentés et qui n' ENTRENT ( pluriel) dans aucune fonction ci-après ( accent grave), qui dit quand même (accent circonflexe) qu'il est assermenté". sans compter que la syntaxe laisse aussi à désirer.
Ce texte sera le dernier que j'écris; n'ennuyons pas les lecteurs avec nos duels stériles.

Écrit par : HARDY | 22/10/2013

A votre disposition, Gérard, mon défenseur est:
Maître Simon CUSSONET
TUSSOREL- Eure

Blague de potache. Comme disait Henri Salvador " faut rigoler" avant que le ciel ne nous tombe sur la tête.

Écrit par : HARDY | 22/10/2013

Un indice: c'est le fils d'un horloger qui travaillait à l'horloge parlante. Je ne peux vous en dire plus.

Écrit par : HARDY | 22/10/2013

Navré d'agir ainsi, (c'est la première fois) mais je vais me désabonner un temps car j'en ai assez de GERARD qui recopie le dictionnaire en voulant nous apprendre ce que nous savons déjà. De plus il recopie et fait reparaître nos textes avant de répondre. Je ne vois pas l'utilité. Enfin ,pendant qu'il recopie il ne fait pas de fautes d'orthographe, et l’explication n'est pas confuse, c'est toujours ça de gagné. De plus il est allergique à l'humour; Quand je lui parle de mon défenseur SIMONCUSONNET ( fils d'horloger) il me dit qu'il n'a pas trouvé cet avocat dans la liste du barreau de l'Eure. MDR comme disent les jeunes.

Écrit par : HARDY | 23/10/2013

Madame Geneviève Jurgensen vous allez perdre des lecteurs si vous continuez ainsi , c'est à dire si chacun envoie sa biographie dont on a rien à cirer comme disait une ex-ministre. De grâce présentez-nous un autre sujet de discussions.Merci à l'avance.

Écrit par : HARDY | 26/10/2013

OUF ! Merci Geneviève on se sent revivre. Je me réabonne et attends votre prochain sujet avec impatience

Écrit par : HARDY | 26/10/2013

Merci Hardy de votre patience. Nous avons dû à regret interdire Gérard qui ne respectait plus les règles de base des commentaires.
Bien à vous,
notretemps.com

Écrit par : moderateur | 28/10/2013

Merci...
Moi aussi, j'attends le prochain article avec impatience !
Bonne journée.

Écrit par : Éric G. Delfosse | 28/10/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique