logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/05/2013

Retraites et injustice: plait-il?

Mariesol.jpegAujourd'hui (mardi 14 mai) sur Europe 1, interrogée par Bruce Toussaint sur la réforme des retraites prévue pour cette année, Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a déclaré que la réforme serait orientée vers plus de justice. 

"Plus de justice, me suis-je dit? Ca veut forcément dire que le mode de calcul de la retraite des fonctionnaires va se rapprocher de celui des retraités du secteur privé". 

Il n'y avait aucune agressivité dans cette pensée. Comme tout le monde, j'ai beaucoup de fonctionnaires autour de moi, dévoués, et qui ne roulent pas sur l'or. Depuis la réforme de 2011, ils vont partir à la retraite au même âge que les autres, et avec une durée de cotisation identique.

Reste que leur taux de remplacement sera calculé en fonction des six derniers mois de leur carrière, contre vingt-cinq années pour les salariés du privé. Même si leur statut doit absolument être particulier, puisque leur mission est particulière, on peut parler d'injustice, quand la crise est si dure que le chômage s'abat impitoyablement sur des millions de gens.

Mais à ma grande surprise, l'injustice que Marisol Touraine évoquait visait la différence entre la retraite des hommes et la retraite des femmes. Pourtant, Madame la ministre, ce n'est pas en réformant les retraites que vous réduirez ou effacerez cet écart! C'est en veillant à l'égalité des salaires pour des responsabilités égales, et en favorisant l'accès des femmes aux fonctions qu'elles peuvent occuper! Pour ce qui est de leur retraite, elles y cotisent selon leurs salaires, exactement dans les mêmes proportions que les hommes!

Les femmes ont des retraites minables parce qu'elles ont eu des carrières minables. Plus souvent bachelières que les hommes, elles restent plus bas dans la hiérarchie et sont depuis 2009 encore plus souvent chômeuses que les hommes et plus souvent condamnées à des temps partiels. Il n'y aura pas de miracle: leur retraite sera lamentable. 

Quant à l'éventualité de désindexer les retraites de base, Marisol Touraine l'a rejetée en affirmant que cela aboutirait à réduire le pouvoir d'achat de ceux qui n'ont pas de complémentaire. Mais ceux-là, vu le montant moyen des retraites de base, ce n'est pas leur pouvoir d'achat que ça réduirait, c'est leur pouvoir de vivre!

Bref, notre ministre m'a mise de mauvaise humeur. Jusqu'à ce qu'elle dise quelque chose qui m'a enfin rendu le sourire: elle affirme que le gouvernement s'attache avant tout à garantir la pérennité d'un système solidaire, et à ne pas laisser les intérêts privés s'engouffrer par la grande porte que leur ouvre le pessimisme ambiant. Sur sa sincérité, là, je n'avais pas de doute. Et même si je ne me berce pas de promesses, par les temps qui courent, croire en la sincérité d'un responsable politique, c'est déjà beaucoup.


 

Commentaires

Ah non madame , ne me dites pas que vous croyez encore en la parole d 'un ministre !
Vous savez , la sécu devait être un organisme géré par les syndicats et le patronat .
L'argent y circulant , l 'état a voulu y participer et surtout s' y servir .
Les ministres ne nous parlent que du trou de la sécu , mais omettent de déclarer que l 'état doit des milliards et qu'il ne remboursera jamais ! A force de promette des exonérations de cotisations à la moindre occasion , l'état qui devait rembourser ne le fait jamais . Quand la martine aubry a fait voter la CMU , l 'état devait payer , pas un centime ne rentre . Les taxes sur les tabacs , alcools , csg , crds sont détournées en majorité par ces présidents et ministres . Voila ou va l 'argent de la sécu .
Vous parlez de la différence de durée de cotisation , s' il n 'y avait que cela !!
Actuellement la caisse complémentaire est pillée par les organismes (' tel la poste ) qui ont été enlevés de la fonction publique , balancés sur la sécu et la complémentaire sans compensation correcte . En 3 ans , 1,5 milliard d'envolé !!

La majorité des dirigeants de la sécu sont issue de la fonction publique , ainsi que ceux des caisses complémentaires , n' y a -t- il pas là un sacré problème !!

Écrit par : heureuse | 15/05/2013

Croire en la parole d'un ministre, fut-il une femme,ça, c'est une bonne blague!Monique Ruiz

Écrit par : monique ruiz | 15/05/2013

Que dire d'un si beau commentaire !!

Écrit par : BORDES | 16/05/2013

Que dire d'un si beau commentaire !!

Écrit par : BORDES | 16/05/2013

bonjour sur la question des retraites, la première des injustices c'est cette réforme faites pour nous les travailleurs et les retraités normaux alors que la retraite des hommes politiques et tous leurs avantages personne n'en parle et là il n'est pas question d'y toucher alors ou est la justice, la vrai celle qui commencerait à faire le ménage devant sa propre porte, et à balayer chez soi messieurs les ministres hommes ou femmes et autres politiques
coedialement

Écrit par : michel | 16/05/2013

bonjour
oui les femmes doivent avoir un traitement spécial pour la retraite car, plus que les hommes, elles interrompent leur carrière pour l'éducation des enfants. On peut regretter que les pères ne le fassent pas mais c'est un fait avéré. Or, ceux qui payent les retraites, ce sont les enfants de ces femmes ! Donc il faut leur faciliter l'accès à une retraite qui tienne compte de leur métier et de leur statut d'éducatrices.
Concernant la différence entre retraite du public et du privé, elle ne fait que refléter toutes les différences qu'il y a dans la vie active. L'avocat,sa secrétaire, le clerc de notaire, le plombier, le militaire, le PDG, le chauffeur routier.... tous ont des parcours différents pendant la vie active et donc pendant la retraite ! La retraite, ce n'est pas une pension de survie allouée par un État compatissant et égalitaire ! C'est un revenu différé reposant sur des cotisations, elles-mêmes fondées sur des revenus d'activité et aussi un élément du contrat de travail.
Si la retraite et le statut des fonctionnaires vous semble si enviables, pourquoi n'avoir pas passé les concours qui permettent d'y avoir accès ? Vous auriez pu ainsi avoir également la stagnation du salaire puisque le point d'indice n'a pas été revalorisé depuis des années ! Amicalement

Écrit par : blondel | 16/05/2013

Bonjour, je suis toujours surpris par l'information tronquée qui est donnée lorsqu' on oppose retraites du public et retraites du privé : on n'evoque trop souvent que l'aspect calcul sur 6 mois dans un cas et 25 ans dans l'autre!
Mais on oublie de preciser qu'il n'y a pas de retraite complementaire dans le secteur public! en fait, je pense que la comparaison honnête c'est de comparer le ratio retraite perçue au début de la retraite sur le dernier salaire reçu, en incluant evidemment les retraites complementaires dans le secteur privé.
Dans la fonction publique, ce ratio est d'environ 70% compte tenu du fait que certaines primes ne sont pas prises en compte dans le calcul de la retraite;
Par ailleurs, on pourrait aussi comparer le secteur privé au secteur...privé, car les quelques cas que je connais semblent indiquer qu'il n'est pas très homogène du fait de differences perfois notables liées aux complementaires; ainsi, jai pu observer que parfois la situation etait moins enviable pour certains cas du secteur privé que dans le secteur public , mais dans d'autres c'etait le contraire.
Celà pour dire que rien n'est aussi simple que certains veulent bien le dire, d'autant que comme le precise un message plus haut, encore faudrait-il comparer à qualification égale, les salaires de fin de carrière et bien d'autres éléments sans doute!

Écrit par : Grignard | 16/05/2013

Je suis étonné par les propos de la ministre : "Marisol Touraine l'a rejetée en affirmant que cela aboutirait à réduire le pouvoir d'achat de ceux qui n'ont pas de complémentaire. De quelle profession parle-t-elle ? La retraite complémentaire est obligatoire pour le privé depuis l'extension d'un accord collectif d'une branche professionnelle par Robert Boulin, à tous les salariés du privé et depuis 2005 pour la fonction publique. La situation des retraité qui ont longuement travaillés à temps partiel est particulièrement difficile. C'est surtout vrai pour les femmes. J'avais négocié chez les commissaires-priseurs et les experts en automobiles, en tant que permanent syndical de la Cfdt, un accord collectif national dans lequel il était spécifié que les temps partiels cotisaient un équivalent temps plein avec la même répartition employeur/salarié. Je partais du principe que le temps partiel était une organisation du temps de travail qui profitait à l'entreprise et qu'en contrepartie l'entreprise devait prendre en considération la retraite des salariés à temps partiel. De même que dans les accords collectif de la prévoyance complémentaire, il est possible de prévoir ce dispositif car un salarié travaillant à temps partiel invalide, est invalide à temps complet...En sachant que les indemnités sont versées en fonction du salaire. Les ministres en général ne connaissent pas ce qui se négocie dans les branches professionnelles et s'en remettent la plupart du temps à des énarques qui leur préparent un mémo.

Écrit par : Walter Jenner | 16/05/2013

Et si l'on commençait par aligner tous les régimes spéciaux ( SNCF-Notaires-etc...sur les autres régimes de retraite ? car les cotisants de ces régimes spéciaux ayant des cotisations plus faibles que les débours, c'est l'état ( Nous) qui renfloue les caisses. Ce serait une première égalité.
Et puis il faut être honnête, je connais des personnes qui rouspètent de leur maigre retraite mais qui fut un temps travaillaient au noir et nous éclaboussaient en ayant l'argent facile alors que pendant ce temps nous cotisions et payions des impôts; Evidemment un jour ou l'autre on se retrouve et il faut accepter. Certains enfants, actuellement, gagnent six à sept fois ce que gagnaient leurs parents mais ils travaillerons plus longtemps et toucheront une retraite qui ne leur fera pas galérer comme leurs parents. Pour cela il faut une autre réforme, la dernière étant déjà dépassée.

Écrit par : HARDY | 16/05/2013

@ Hardy,
Ce que pous dites sur les cotisations de retraite des régimes spéciaux est faux ! Pour ne prendre que l'exemple du notariat les employeurs versent 25,2% du salaire et les salariés 12,23%.
Les cotisations du régime général sont : 8,40% part employeurs et 6,75% part salariés.
Dans la fonction publique la cotisation est de 8,76% mais il n'y a pas de caisse de répartition et l'Etat ne verse aucune cotisation. C'est l'impôt qui supplée l'absence de cotisation de l'Etat employeur.
Le travail au noir est un fléau. Les salariés y voient un argent facile mais pleurent au moment de la retraite. Qui est le responsable ? Assurément celui qui propose de payer de la main à la main sans déclarer ses salariés.

Écrit par : Walter Jenner | 16/05/2013

j ai travaille 45 ANS EN ME LEVANT A 3H DU MATIN POUR REMPLIR LES RAYONS DES HYPERS MARCHES POUR LE COMPTE DES FOURNISSEURS AVEC LA RESPONSABILITEE DE LA GESTION MON EX-MARI DONT J AI DU DIVORCER APRES DES VIOLENCES A 62 ANS A PRIS SA RETRAITE DE L ARMEE A TAUX PLEIN(1800 eu)a 47 ans ET MOI J AI POUR VIVRE 750 eu EN AYANT EU MA RETRAITE A 60 ça ce passe de comentaire si je n avais pas travaillé je toucherais le fond de solidarite de 799 eu c est ça l egalité française je vous laisse juge!!!!!!

Écrit par : ROLANDE MILLOT | 16/05/2013

Avec la réforme des retraites, Hollande et son équipe diviseront un peu plus les Français, c'est bien connu il suffit de diviser pour régner : avec le mariage pour tous ils ont divisé les Français, avec la taxe sur les "seules" retraites complémentaires du secteur privé il a encore divisé ces Français, avec sa « Justice moralisée il divise encore : exemple « le Trocadéro » les modestes peines infligées n'intéressent que le délit de jets de pierre contre les policiers, rien pour les vitrines brisées les voitures incendiées, et pour cause : les assurances paieront (vous et moi sur vos primes) eux s'en fichent ils roulent sur les voitures financées par le contribuable, quant à leurs biens ils sont bien protégés !! Injustice, laxisme dans tous les domaines, aucune réforme en profondeur comme la réduction du nombre d'élus en France (600.000) le regroupement des collectivités locales...Des réformes qui réduiraient la dette publique initiée par leur maître F.Mitterrand, le chômage est reparti comme en 1983 pour atteindre 11,4 en 1995, les mêmes politiques conduisent aux mêmes effets. Pour en revenir à la taxe sur les retraites complémentaires, et du « dialogue « avec les partenaires sociaux, il faudrait s'informer de quelle manière F.Hollande a obtenu la signature de Mr Chérèque, très instructif, même si d'autres gouvernements ont avant celui-ci utilisé les mêmes méthodes... Et pour ce qui est du laxisme, voilà ce que l'on commence à penser à l'étranger des Français : "trois mesures immédiates pour arrêter le flot de mendicité et de criminalité", de Per Sandberg, député de la droite populiste norvégienne, "La police peut (sur la base d'une disposition législative existante) stopper aux frontières les groupes organisés de Roms, de Bulgares ou de Français car on sait d'expérience que "ces personnes" troublent l'ordre public et il est aussi prouvé qu'un bon nombre se livrent à des activités criminelles." France infotv avec AFP 3/5/2013 16h40 !!!

Écrit par : jac62 | 16/05/2013

@ Jac62
Ce sont toujours les mêmes récriminations comme si un mot d'ordre avait été donné...
S'agissant des casseurs - ce n'est pas le thème - ils existent depuis les Blousons noirs.
Quand il faut sauver ce qu'il reste à sauver, vous proposez quoi ?

Écrit par : Walter Jenner | 16/05/2013

à Walter Jenner- En tant que représentant syndical de la CFDT et fonctionnaire aussi ,je suppose, vous devez évidemment en connaître plus que nous qui ne connaissons que ce que les journalistes spécialisés veulent bien nous distiller et qui affirment qu'en 15 ans les retraites des cheminots ont été revalorisées de 20 % de plus que l'inflation soit bien mieux que dans le privé.Or, la SNCF ne peut pas se payer un tel régime: les cotisations vieillesses des employés et de l'employeur couvrent seulement 37% des prestations versées.C'est alors la solidarité nationale qui est mise à contribution.Non seulement près de 400 millions d'euros sont puisés chaque année dans les caisses des autres régimes de retraite mais en plus l'état, donc le contribuable, verse la bagatelle de 2,6 milliards d'euros.
Autrement dit 1 % de l'impôt payé par les français sert uniquement à préserver les retraites privilégiés de la SNCF. Voyez nous avons chacun notre version.

Écrit par : HARDY | 16/05/2013

Voyez-vous nous sommes beaucoup à comprendre qu'on nous fait prendre certain faits pour des vérités alors qu'il s'agit de nous faire avaler en douceur des pilules amères. Pourquoi s'étonner . Il est certain que dans certains milieux priviligiés qui ne sont pas forcément riches mais qui sortent des grandes écoles apprennent à nous faire assimiler des réalités que nous ne pourrions pas avaler sans pédagogie??? J'appelle cela du bourrage de crane ou plus exactement la pensée unique qui dit pensée unique dit dictature. Ma génération a payé pour comprendre celà et si opposer. Mais nous n'avons plus aucun pouvoir puisque nous sommes presque "out".

Écrit par : joubert | 16/05/2013

Voyez-vous nous sommes beaucoup à comprendre qu'on nous fait prendre certain faits pour des vérités alors qu'il s'agit de nous faire avaler en douceur des pilules amères. Pourquoi s'étonner . Il est certain que dans certains milieux priviligiés qui ne sont pas forcément riches mais qui sortent des grandes écoles apprennent à nous faire assimiler des réalités que nous ne pourrions pas avaler sans pédagogie??? J'appelle cela du bourrage de crane ou plus exactement la pensée unique qui dit pensée unique dit dictature. Ma génération a payé pour comprendre celà et si opposer. Mais nous n'avons plus aucun pouvoir puisque nous sommes presque "out".

Écrit par : joubert | 16/05/2013

@ Hardy
Non Monsieur, je ne suis pas fonctionnaire ! J'ai travaillé de longues années à temps partiel dans un grand magasin parce que j'avais repris des études à l'Université. Aussi, je connais ce qu'est le travail à temps partiel. A la différence près, c'est que je l'avais choisi, alors que la majorité des salariés à temps partiel le subissent. C'est pourquoi, je me suis particulièrement intéressé à trouver des solutions, en sachant que la majorité sont des femmes.
Entre nous, il m'étonnerait que la retraite des cheminots ait été revalorisée de 20% de plus que l'inflation. Ce qui ferait grosso modo une revalorisation de près de 50% !
En revanche la retraite du privée depuis 1993 suit le taux de l'inflation mais pas plus.
L'évolution de la retraite dépend surtout du plafond mensuel de la Sécurité sociale en sachant que plus le salaire s'approche du plafond, plus celle-ci sera décente.

Écrit par : Walter Jenner | 16/05/2013

à propos des retraites du privé et du public, cela est vrai qu'il n'est pas normal que le régime du privé, renfloue celui des régimes "dits spéciaux", il n'est pas juste que le personnel dit "roulant" de la SNCF parte à 50 ans, nous pouvons parler également de celui d'EDF-GDF, RATP aussi, BANQUE DE FRANCE, la liste n'est pas exhaustive dans ce domaine, les employés (la plupart cégétistes d'ailleurs) disent qu'il ne faut pas remettre en cause leurs acquis gagnés par leurs pères, mais à l'heure actuelle, l'on ne peut plus comparer le métier de cheminot, (la SNCF a été nationalisée en 1945), les conditions de travail n'était pas le même, il fallait ravitailler la loco avec le charbon, d'où la pénibilité du travail, et la saleté, tout cela est à remettre en question, il faut que ce gouvernement ait le courage de mettre tout à plat, et créer réellement le systèmes de toutes les retraites.
Certains ont parlé des retraites complémentaires, mais avant 1965, la retraite complémentaire n'était pas obligatoire pour les employeurs, (je suis de cette génération où pendant 7 ou 8 ans, je n'ai pas cotisé), et la retraite complémentaire n'est conséquente, cette année, ils ont désindexé la revalorisation, c'est donc un vrai scandale, mais je viens de lire que la cour des comptes trouvaient que les retraités étaient riches, donc qu'ils pouvaient payer, ils ont (pas tous) une maison à eux, mais cette génération là, ne faisant pas 35h, 3 sem puis 4 de CP, pas de RTT, et travaillaient 48h, puis 46, 42, puis 40 H/sem, parfois un samedi sur 2, assez de délire, et assez de taper sur les retraités.
Mais, ce qui est le plus honteux, c'est ce qu'ont instauré nos ministres, députés, maires, parlementaires etc, etc pour le calcul de leurs retraites, pour info, le plus cumulard dans ce domaine est le 1er ministre J-M. AYRAULT, qui bat des records, il est plus facile d'appliquer les réformes aux autres qu'à soi-même!!!
Pour finir, je dis que le problème est insoluble, car il y a moins de cotisants avec tous ces chômeurs (volontaires ou pas!) , il y a donc un déséquilibre (recettes et paiements des pensions)

Écrit par : PETILLON | 16/05/2013

à Walter Jenner. Veuillez m'excuser mais le fait de penser que vous étiez fonctionnaire n'était pas péjoratif, j'ai moi même des amis et parents fonctionnaires et ce ne sont pas des personnes qui pourraient placer leur argent dans un paradis fiscal, il ont juste de quoi vivre décemment. La moyenne, sur douze mois, de l'inflation a été pour 2012 de 2% . c'est à dire que si ma retraite est revalorisée de 1,30% je perds du pouvoir d'achat. Quant aux cheminots Je vous ai indiqué ce que j'ai lu des rapports des économistes. Peut-être est-ce mal interprété car si l'on regarde bien ce sont 20% mais sur 15 ans ce qui ne peut pas faire une revalorisation de 50%. Enfin restons-en là car il est agréable d'échanger mais que ça ne prenne pas une tournure trop technique qui dépasse nos connaissances alors que même les techniciens ne sont pas toujours d'accord. le point sur lequel on peut être d'accord c'est qu'il y a toujours eu et qu'il y aura toujours des privilèges accordés à certains qu'ils soient de gauche ou de droite.

Écrit par : HARDY | 16/05/2013

Il est impossible de comparer les retraites public / privé .
IL y a des différences trop énormes . La CNAV , de par les lois , doit compenser et surcompenser des régimes spéciaux . Certaines professions n 'ont plus ou peu de cotisants , des professions dites libérales n 'ont jamais voulu cotiser à la Sécu , n 'ont jamais déclarés leurs revenus réels , et encaissent maintenant une retraite ( quelquefois ) plus importante qu 'un retraité de la CNAV .
Pour la sncf et rff , régime spécial s' il y en a un , les retraits sont payées en majorité par l 'impôt et la CNAV . riche de 100 milliards de dettes , ces organismes ne survivent que grâce à l 'argent versé par l'état et les collectivités . Mieux , ayant demandé aux cheminots de cotiser plus longtemps et donc de partir en retraite un peu plus tard , devant les grèves , sarko a décidé courageusement : les cheminots partiront en retraite 2 ans plus tard à compter de 2023 ... en échange , l 'état cotise pour eux une retraite complémentaire ... sans commentaire !!
Savez -vous qu'il y a des retraités de l'ancienne ORTF ?
Il est bon de rappeler que les fonctionnaires ont fait des grèves pour ne pas payer de cotisation sur leurs primes , et certain déclare qu'elles ne sont pas prises en compte dans le calcul de la retraite .
Un autre < il fallait passer les examens > , oui , forcément , les travailleurs du privé sont des crétins ignares .

Écrit par : heureuse | 17/05/2013

A L'ile de la Réunion des milliers de retraités sont dans la misère, beaucoup ont de 50€ a 400€
LA RETRAITE

Avant de parler chiffres, contexte économique de crise, population vieillissante,… J’aimerais en tant que président de l’Association…… rappeler brièvement ce que sont retraités et retraites.
Le retraité est un être humain, qui a consacré sa vie entière à participer à la vie économique par son travail au sein de la France, qui a participé à la croissance de son pays en consommant tous les produits qui ont une TVA (contribuant à alimenter les caisses de l’Etat), et qui a participé aussi à la croissance de la population par ses enfants qui aujourd’hui, sont des adultes qui à leur tour participent à la vie éco…C’est un être humain qui a passé toute sa vie active à payer des impôts, à verser des cotisations afin que lui soit garantie la continuité d’un salaire, lorsque la vieillesse l’empêchera d’être productif. Le retraité est aussi un être humain qui a parfois eu à subir pendant sa vie active, la contrainte du chômage parce que les institutions politiques et la vie économique de son pays n’ont pas garanti le droit constitutionnel de devoir procurer un travail à ses citoyens, qui a parfois subi aussi les maladies, les invalidités… Le retraité a souvent hérité de ses parents une habitation ou s’est restreint toute sa vie pour enfin devenir propriétaire à part entière après de longues années de crédit couteux, sur laquelle il verse une taxe foncière et une taxe d’habitation jusqu’à sa mort. Le retraité est enfin un être humain, qui après une vie bien remplie, subit les affres de la vieillesse dans son corps qui le rend vulnérable et qui rend sa santé fragile…

La retraite est une pension que perçoit une personne à l’issue de sa cessation d’activité. Une pension bien méritée après une vie de labeur.
Signé FAIVRE DANIEL

Écrit par : FAIVRE Daniel | 17/05/2013

Temps qu'il n'y aura pas la stricte égalité sur tous les paramètres entre les différents régimes, nous aurons une action démagogique et partisane du gouvernement socialiste; jusqu'à présent le PS, la gauche, les syndicats ont toujours protégés les régimes public et les régimes spéciaux au détriment du privé, qui paye à 50 % pour eux.

Écrit par : TRIVIAUX Alain | 17/05/2013

Nos députés ont du travail pour réfléchir au moyen de sauver la sécu.
Le hic , est que pendant ce temps , eux ne se privent de rien!
Un salaire mensuel de 5189 euros NET , une indemnité de " défraiement " de 6412€ net par mois sans justificatif , et une somme de 9138 € / mois pour payer l 'emplois de collaborateurs . Vous noterez que cette dernière somme ne peut servir à employer une personne de sa famille... mais elle peut servir à employer le fils du copain , qui , lui même ....
La finesse en plus , est que si ces 9138 € ne sont pas entièrement dépensé , le reliquat peut être reversé sur ... le défraiement , qui n'est pas soumis à l 'impôt .
Ajoutez à cela les nombreux autres avantages et il est aisé de comprendre pourquoi la place est très bonne .
En résumé : les députés et les sénateurs coûtent la bagatelle de 1 , 5 million d 'euros par jour . Par rapport à la population : record mondial de mandats politiques ... 610000 ! Pas de pétrole , mais des politiques .
Record mondial du nombre de fonctionnaires ou assimilé , 5,2 millions . Plus d' 1 travailleur sur 4 est fonctionnaire .
Record mondial d 'aides aux étrangers . Record mondial d 'impôts et taxes .
Record mondial de crétins d 'électeurs qui laissent les politiques faire ce que bon leurs semble . etc etc vive nous !

Écrit par : heureuse | 20/05/2013

LA SEULE SOLUTION A TOUS NOS PROBLÈMES EST LE DÉPLAFONNEMENT DES COTISATIONS POUR QUE LES RICHES PAIENT ENFIN COMME TOUT LE MONDE

C'est vrai que la durée de cotisation n'est pas la même pour tous et à commencer par ceux qui décident de nous allonger la durée tous les 6 mois, ces politiciens ne cotisent que 5 ans et ont une retraite à vie, c'est bien mieux que le simple fonctionnaire qui cotise comme pour le privé, dont les enfants ne comptent que pour 1 an contre 2 dans le privé, dont les primes qui représentent les ¾ du salaire ne sont pas prises en compte.
Comme vous ne cessez de critiquer les fonctionnaires, je vais vous en parler, ma dernière augmentation dont on parle dans les médias a représenté 0,75 € brut, si ça, c'est pas du foutage de gueule
On part à la retraite sans prime de départ à la retraite qui représente plusieurs mois de salaire pour certains salariés. On n'a pas de participation aux bénéfices, conséquent dans certaines entreprises, je le sais pour avoir travaillé avant dans le privé.
En revanche, il y a quelques années, les ministres se sont augmentés de 70 % et là, ça n'a gêné personne et de gauche comme de droite, personne n'a trouvé que c'était exagéré, notre ancien président s'est augmenté de 200 % en pleine crise pour dire après que les caisses étaient vides
Un ancien président de la république est payé à vie et on en paie actuellement 3, et leurs revenus n'ont rien à voir avec le fonctionnaire de base qui gagne hors ancienneté le smig pour un agent de catégorie C, après, c'est comme vos responsables, ils ne sont pas au smig.
Les ministres, présidents et sénateurs ont des avantages à vous faire tomber dans les pommes, leurs salaires ne sont que de l'argent de poche, tout est offert gratuitement aux frais de la princesse, logement de luxe, EDF, téléphone, voiture, transports, etc... et je les paie aussi comme vous puisque je paie de la TVA, des impôts sur le revenu, des impôts locaux.
Pas plus tard qu'hier, on a dit à la télé qu'un fonctionnaire gagnait en moyenne 2 400 € par mois, on parle de quoi, d'une moyenne, entre le petit fonctionnaire au smig et le haut fonctionnaire.
Mais quelle est la moyenne des salaires des employés de la télé, quelle est la moyenne des salaires dans une grosse entreprise comme Danone qui a touché 4,4 millions d'euros dans l'année (soit beaucoup plus que mon directeur) et que le président de la République si on met dans la moyenne le salaire de votre PDG, on est très au-dessus de ce chiffre et pourtant, ce n'est pas ce que vous gagnez car c'est une moyenne
Mais la plupart des gens se disent que les fonctionnaires gagnent plus qu'eux, ce qui est faux, une moyenne est l'addition de tous les salaires, du plus petit au plus gros et la division par le nombre. Elle ne reflète en aucun cas le salaire de la majorité des salariés tant du privé que du public, mais malheureusement, on ne parle jamais de la moyenne des salaires du privé, salaire du PDG inclus bien entendu.
Le montant de la fraude fiscale et autres est équivalent au déficit de l'Etat mais pour lutter contre la fraude, il faut des fonctionnaires mais vous n'en voulez plus, il faut être logique !
Les contrôles ne sont pas suffisants faute de personnel, les fonctionnaires ont de plus en plus de travail en étant de moins en moins, donc, les fraudeurs ont encore une belle vie devant eux.
Résultat, salariés du privé comme du public vont continuer à payer pour combler les manques.
Dans certains pays, ils pleurent à présent qu'ils n'ont plus de fonctionnaires, en Angleterre, leurs trains ne sont plus réparés car contrairement à la fonction publique, le privé a vocation à faire des bénéfices et réparer des trains coûtent une fortune, les trains ne sont donc plus réparés.
Supprimer les fonctionnaires et vous paierez tout, la totalité de vos soins médicaux, la scolarité de vos enfants, etc.. et vous pleurerez.
C'est vrai qu'il y a une injustice entre ceux qui travaillent toute leur vie et ceux qui n'ont jamais rien fait et qui vont parfois toucher autant pour leurs vieux jours.
L'injustice, c'est quand un homme politique détourne de l'argent et qu'il a droit d'être encore ministre, qu'une femme politique détourne 700 000 € et qu'elle ne doit en rendre que 100 000 € et n'est inéligible que pendant 5 ans, à vie aurait été plus juste.
Pour les petits fonctionnaires, la moindre faute grave, piquer 20 € dans la caisse et c'est la porte avec perte des droits à la retraite.
Alors ne comparons pas petits et hauts fonctionnaires !!!
Pour les retraites dites régimes spéciaux, il faut rappeler que Mr FILLON a fait partir plein de gens à 56 ans sans qu'on ne lui demande rien et maintenant, tous les salariés paient cette grossière erreur.
Les cheminots ont peut-être un travail bien moins pénible qu'avant mais nos hommes politiques ne sont pas fatigués non plus, la preuve, ils peuvent cumuler des mandats, être partout à la fois alors qu'un fonctionnaire contrairement au privé a l'interdiction totale d'avoir un autre emploi, type auto entrepreneur pour arrondir ses fins de mois.
Un fonctionnaire cotise sur la totalité de son salaire primes incluses, mais ce n'est pas le cas des hauts revenus car il faut parler du plafonnement des cotisations que peu connaisse, les cotisations sécu, retraite, chômage sont plafonnés à 3 000 €, à savoir que quelqu'un qui gagne 20 000 € par mois, ne paie que sur 3 000 €, pourtant, un cadre supérieur touchera 6 000 € au chômage, je ne vous dis pas son salaire en activité ! Alors qu'il n'aura cotisé que sur 3 000 €
A Triviaux Alain, la stricte également, c'est le déplafonnement des cotisations pour que les riches soient solidaires aussi.

Écrit par : la vie est belle | 23/05/2013

Les salaires de nos hommes politiques ne représentent que de l'argent de poche contrairement aux fonctionnaires de base qui comme les salariés du privé, paient leur loyer, leur eau, leur électricité, leur nourriture, leur essence, leurs assurances, etc.... et comptent leur argent à la fin du mois s'il en reste

Écrit par : la vie est belle | 23/05/2013

La vie est belle . N'abusons pas des bonnes choses . Un fonctionnaire s'absente sans problème et arrête malade 1 jour par semaine sans affoler personne !
Pas de retraite complémentaire à cotiser .
Pas de soucis pour les lendemains le poste est garanti à vie .. Pas de soucis d augmentation de salaire , elles tombent à l'ancienneté . Un couple de fonctionnaire peut travailler et avoir une belle retraite , si l 'un décède le survivant aura la réversion sans limitation de ressources . Dans le privé , si la retraite du " survivant " dépasse un certain taux , la réversion sera amputée . Les fonctionnaires ont des indemnités de logement . Arrêtons de dire que le fonctionnaire gagne moins , c 'est faux et vous le savez , combien gagne un ouvrier au smic , travaillant 35 h / semaine ( et même plus ) ,avec 5 semaines de congé par an , et rien à dire , sinon < il y en a 1000 qui attendent à la porte > . Si ma retraite avait été basée sur mes 6 derniers mois j 'aurai plus du double , et vous savez que l 'année de son départ , le fonctionnaire a une augmentation conséquente , c 'est ainsi que d 'anciennes " filles de salle " partent avec la retraite équivalente à infirmière ..

Écrit par : heureuse | 24/05/2013

la vie est belle : Vous savez qu'il existe des engins appelé ordinateur .
Installé partout , ils avaient pour but d ' alléger le travail des fonctionnaires , donc d 'en diminuer le nombre . Au fil des ans , les ordinateurs sont devenu de plus en plus rapide avec des possibilité de mémoire énormes , le nombre de fonctionnaires a augmenté !!
Se plaindre du nombre , oui , car en avoir 5 ,2 millions pour 65 mls d 'habitants , c 'est un record mondial . Rien que l 'éducation national qui est le plus grand employeur du MONDE après l 'armée chinoise !! Malgré cela , nos enfants se classent parmi les cancres de l'europe .
Pour les salaires des politiques ainsi que leurs cumul de mandats , ce n 'est pas le cumul qui est gênant , c 'est le nombre de mandats ... nous payons pour 610.000 élus .
Enlever un mandat à quelqu'un pour le donner à un autre , ne fera qu'augmenter la facture . Sachant qu ' une grande partie de ces mandats sont détenus par des fonctionnaires , qui , contrairement à d 'autres pays ne démissionnent pas de leur fonction , ce qui a pour résultat de voir sa carrière et ses augmentations se cumuler pendant son mandat , donc de grossir sa retraite . 15 ans député , pendant 15 ans il cumule l 'ancienneté et les augmentations sans être présent 1 seul jour à son travail , ses ex collègues braillent qu'il faut le remplacer , et voila 1 nouveau fonctionnaire de créé .

Écrit par : heureuse | 03/06/2013

Débat houleux... Mais vous avez raison, il faut avant tout veiller à ce que les salaires des femmes s'alignent sur ceux des hommes, plutôt que de chercher, après coup, à rafistoler le système... Concernant les fonctionnaires, nous avons beau être le pays de "l'égalité" et de la révolution anti-monarchie, nous restons attachés à nos privilèges, ce qui est une un peu aberrant...

Écrit par : Jean Pascal Couturier | 03/07/2013

CPAM FAIRE SUIVRE ET VITE !!!

les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent !!!

Faites circuler ce message, que la France entière le sache on nous prend pour des gogos ?

Pour une fois qu'un haut dirigeant nous dit la vérité.

Evelyne DUBIN est passée sur France Bleue mais pas sur une chaine de télé nationale, pourquoi ?

La sécu n'est pas en déficit mais en excédent… 50 secondes pour comprendre pourquoi.

Depuis le temps qu'on bouche le trou de la sécu …

Il faut à Evelyne DUBIN, la signataire de ce document une bonne dose de courage pour avoir écrit ce texte

en se nommant (voir la fin du texte).

A TRANSFERER AUTANT DE FOIS QUE VOUS POUVEZ !!!


L'ASSURANCE MALADIE

50 secondes de lecture à couper le souffle.

Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux,

c'était encore de nous faire payer...

1 - Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro.

2 - Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie ...

3 - Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste ...

4 - Pour tout traitement de plus de 91 euros. , nous en sommes de 18 euros.

de notre poche.

5 - Taxe de 0,50 €. sur chaque boite…

6 – etc…

Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.

Or, savez-vous que :

1) Une partie des taxes sur le tabac destinée à la Sécu, n'est pas versée: 7,8 milliards.


2) Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée: 3,5 milliards.

3) Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 1,6 milliard.

4) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 1,2 milliard.

5) La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée : 2 milliards.

6) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés : 2,1 milliards.

7) Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliard.

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros.


Conclusion :

Si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement,

si chacune des institutions reversait ce qu'elle doit chaque année,

les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent !!!

Ces chiffres ne sont pas inventés ; vous pouvez les consulter sur le site de la sécu ;

ils sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

Si les pouvoirs publics, qui nous harcèlent au quotidien de messages publicitaires

afin de consommer des fruits et légumes, étaient vraiment convaincus

qu'il nous faut consommer 5 fruits et légumes par jour pour sauver notre santé et donc l'assurance maladie.

Ils supprimeraient la TVA sur ces produits !


N'oubliez pas d'avoir une petite pensée sur l'achat, à la hâte, des 90 >

Millions de doses de Tamiflu par le ministère de la santé publique, quand on sait que la grippe A

n'est pas plus mortelle et dangereuse pour vous et moi que la grippe saisonnière classique.

Hélas on ne peut en dire autant des dommages collatéraux potentiels qui existent réellement

dans les adjuvants que contiennent les vaccins !!!

Quel sera le coût de cette opération, que la sécu va supporter une nouvelle fois, lorsque le gouvernement

sera décidé à dédramatiser la situation !!!

Pensons aussi à l'AME, la CMU....


Cordialement.

Evelyne DUBIN

Secrétaire Générale Adjointe au Directeur Général

Institut National du Développement Local

Avenue Michel Serres BP 32

47901 AGEN Cedex 9

Tél : 05.53.48.06. 74

Fax : 05.53.48.06.71

Mobile: 06.72.19.53.50

e-mail: e.dubin@indl.fr




VOUS AUSSI, SOYEZ RESPONSABLES:

TRANSFEREZ CE MESSAGE A TOUS VOS CONTACTS, ILS ONT LE DROIT DE SAVOIR !!!


A force de tourner, il s'affichera peut-être un jour sur l'écran

d'ordinateur d'une tête pensante, d'un député, d'un ministre sensé passer

son temps à gérer l'argent des contribuables et à le dépenser de manière

responsable, sans créer de déficit. Alors, avec courage, il pourra (pourquoi

pas ne pas rêver...) dénoncer au parlement ces débordements connus,

aujourd'hui, de toutes et tous !!!

Écrit par : gerard | 10/11/2013

Ceci est une remarque de taille

Écrit par : agrandir taille | 18/02/2014

Merci beaucoup pour cet article. Merci.


En stock. Forfait remplacement remboursé. P> Tri:-Le moins composants. Il en va de la nappe et les boutons volume puissance tarte Re. Voir ce produit? En stock Voir ce domaine qui feront de votre équipement et de ces détachées.

réparation iphone

Forfait montage iPhone réparation iphone 4S. IPhone 3GS. IPhone 4. Remplacement du Bouton Home iPhone 4S. IPhone 4. Service À La Clientèle. accessoire

Écrit par : réparation iphone | 25/07/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique