logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/06/2012

Bonne fête, vous les mamans!

Si vous avez un jour réveillé votre enfant chéri pour qu'il aille au foot, au judo, à la danse, à l'escrime, au rugby, au volley, au hand, ou bien si chez vous ce n'était pas le sport mais le piano, la chorale, le violon, les percussions, la flûte, ou si ce n'était ni le sport ni la musique mais les scouts, le dessin, le caté, je ne sais pas, moi! Disons que si un jour vous avez réveillé votre enfant chéri pour qu'il aille faire quelque chose de chouette, pour qu'il grandisse bien, pour qu'il se développe et s'accomplisse, si vous l'avez regardé s'exercer, progresser, échouer, recommencer, si vous l'avez aimé et soutenu dans tous ces moments-là, alors vous êtes comme toutes les mamans du monde. Et ce petit film est pour vous.

Bonne fête, les mamans!


Commentaires

Un grand bravo à toutes nos mamans. La douceur mais aussi la patience dans tous les apprentissages, le respect des caractères, la tolérance tous les jours, les sanctions(récompenses et punitions)... voilà comme elles transforment petit à petit, un enfant en un être à qui le bonheur est promis à coup sûr. C'est essentiel.
Et ce n'est vraiment pas rien..

Écrit par : Nouaille | 04/06/2012

Je voudrais vous proposer cet extrait des "lettres éparses à Romain", extrait que j'ai écrit le 29 nov 11.
"Le ciel est orange ce soir. Les arbres comme des ombres chinoises et je pense à ce que j’ai entendu.
J’ai entendu qu’il disait : « La mère, c’est celle des premières fois ».
Et j’ai pensé à toutes tes premières fois.
La première fois que tu as bougé en moi, et les coups répétés de tes petits pieds faisaient des petites bosses,
Ton premier cri à peine sorti de moi,
Ton premier corps à corps, lorsque bébé déposé doucement sur mon ventre dans l’après naissance,
Ton premier regard, noir, insondable et si profond, dans lequel j’aimais me perdre,
Ta première odeur, la mienne, lorsque blotti contre mon sein pour en boire ta première nourriture,
Ta première caresse, celle de mes mains sur ta peau douce de bébé,
Ta première voix, la mienne, pour te reconnaître comme mon fils, et ta première «chanson douce» lorsque je te berçais de sons pour t’endormir. " Chantal

Écrit par : Capelle Chantal | 04/06/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique