logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/04/2012

Un prénom ridicule?

bob_geldof_and_peaches_geldof.jpgImage classique: un séducteur de 61 ans se balade fièrement avec sa fille de 22 ans...

D'accord, elle a un peu beaucoup de tatouages qui feraient froncer les sourcils à la plupart des papas, mais celui-ci n'est pas n'importe qui.

C'est Bob Geldof, un chanteur irlandais qui perdit sa maman quand il était petit, dont le père était vendeur ambulant, qui fut punk avant d'organiser des concerts géants au bénéfice de toutes sortes de nobles causes...

Bref, le petit orphelin misérable s'est retrouvé Chevalier de l'Empire britannique, père de trois filles, veuf de leur mère qui succomba à une overdose d'héroïne... Inutile de vous dire que ce n'est pas un tatouage en plus ou en moins qui va lui faire peur!

Sa fille s'appelle Peaches (pêches, en français). Bob Geldof en a deux autres, l'ainée qui s'appelle Fifi Trixibelle (on ne rit pas), et la cadette qui s'appelle Little Pixie (on ne rit toujours pas).

Mais au fait, pourquoi on parle de tout ça?

Parce que le film qui vient de sortir, Le Prénom, avec Patrick Bruel, fait sourire tout le monde. Dans toutes les familles, on a des histoires de prénoms à raconter, avec des grands-parents qui ont fait la grimace ou même pris des airs catastrophés quand on leur a annoncé le prénom du bébé.

Eh bien, croyez-le ou pas, Bob Geldof a fait pareil.


tom cohen.jpg

Quand sa petite Peaches s'est fiancée avec un jeune rocker, Tom Cohen, il en été tout ému.

Quand elle lui a annoncé une prochaine naissance, il a crié sa joie.

Mais quand, la semaine dernière, Peaches a donné naissance à un petit garçon appelé Astala, il a fait : "Berk! Ridicule! Et puis regardons les choses en face, on dirait carrément un nom de fille!"

Depuis, il espère que Peaches et Tom vont revenir sur leur décision. Ce qu'ils ne feront évidemment pas.

Conclusion: un prénom, ce n'est pas un détail. Même un papa punk peut être à cheval sur ce point-là!

Longue et heureuse vie à Astala. On a vu des prénoms plus rudes à porter que celui-ci, il faut l'avouer!

27/04/2012

Un bracelet contre l'épilepsie

Une personne sur trente, à un moment de sa vie, souffre de crises d'épilepsie.

Ce sont des moments terribles, pour la personne et pour l'entourage.

Pour une maladie si répandue, on peut dire qu'elle est vraiment mal connue et mal acceptée, certainement à cause de l'angoisse qu'elle crée chez tous ceux qui en ont subi et tous ceux qui y ont assisté.

Cette semaine, dans une revue savante, cette photo a été publiée. Rigolote, la photo, pour une revue de neurologie, non?

s-WRISTBAND-EPILEPSY-large.jpg

Ce sont des enfants qui ont choisi le design du bracelet. Au départ, les chercheurs cherchaient un dispositif qui permette de mesurer les émotions d'enfants autistes. Voilà pourquoi ils leur ont demandé de les aider à concevoir un bracelet qu'ils aimeraient bien porter.

Mais à l'arrivée, ce bracelet électronique semble surtout doué pour alerter quand une grande crise d'épilepsie va se déclencher.

Si c'est confirmé, cela pourrait éviter des accidents très nombreux, et bien sûr fournir toutes sortes de renseignements qui permettraient peut-être aux médecins de mieux connaître un jour ce mal si mystérieux, et de mieux le contrôler.

Et puis il y a autre chose: les personnes épileptiques s'efforcent de cacher ce dont ils souffrent, car ils savent que ça fait peur. Avec un bracelet au design sympathique, rigolo même, le dialogue pourrait s'instaurer plus facilement.

Vite, MM. les chercheurs, on a besoin de vous! Et merci...


(La recherche est conduite aux Etats-Unis par le Massachusetts Institute of Technology)


18/04/2012

Fadela, Martin et l'isoloir

 

Fadela et Martin.jpg

Fadela Amara est désormais ce qu'on appelle un haut fonctionnaire.

En effet, quand elle a quitté le gouvernement, le président Sarkozy l'a fait nommer inspecteur général à l'Igas (Inspection générale des affaires sociales).

A ce titre, elle est protégée par le statut de la haute fonction publique, en échange de quoi lui est demandée une absolue neutralité, garante de l'égalité des citoyens face à l'administration, quelle que soit leurs opinions politique, leur religion, leur statut social etc.

 

fadela.jpg

 

On peut comprendre que ce soit un exercice difficile pour une femme qui a passé toute une partie de sa vie à militer dans une association, et toute une autre à s'engager politiquement auprès de Nicolas Sarkozy. N'empêche, c'est son devoir.

 

Pour Martin Hirsch, on peut penser que la culture de la haute fonction publique et son obligation de neutralité coulent dans ses veines.

Fils de haut fonctionnaire lui-même, il a accompli le trajet brillant qui forme ces serviteurs de l'Etat: Ecole Normale Supérieure, ENA (Ecole nationale d'administration).

 

Martin.jpg

Pourtant, l'un et l'autre se sont permis d'annoncer pour qui ils allaient voter.

L'isoloir serait-il au-dessous de leur condition, alors même que, contrairement au simple citoyen, ils ont pour obligation de rester impénétrables sur leurs opinions politiques?

Il n'y a pas de situation plus sûre, en France, plus stable et mieux protégée que celle de haut fonctionnaire. En échange, il faut renoncer à afficher le moindre esprit partisan.

Fadela Amara et Martin Hirsch, en brisant ce pacte, lézardent très injustement notre confiance en nos fonctionnaires. Payés par les impôts de tous, nous devons être sûrs qu'ils sont au service de tous.

C'est le cas de ceux qui nous accueillent au jour le jour: dans les hôpitaux, dans les écoles, dans les commissariats, dans les tribunaux... Là, des fonctionnaires de base se donnent le plus souvent beaucoup de mal pour nous. Et s'ils osaient publier pour qui ils vont voter, ils se feraient sanctionner par leur hiérarchie.

Alors, MM. et MMmes les hauts fonctionnaires, reprenez-vous. Et si l'obligation de réserve vous pèse, démissionnez, allez dans le privé, mettez-vous sur le marché de travail à égalité avec les autres.

Chiche?

 

pole emploié.jpg

 


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique